Le Fonds Social Européen

Le Fonds Social Européen est dédié à la promotion de l’emploi dans l’Union européenne. Il aide les États membres à mieux armer la main-d’œuvre et les entreprises européennes face aux nouveaux défis mondiaux.
Il cofinance des interventions soutenues par des fonds nationaux publics et privés. La stratégie et le budget du FSE sont négociés et décidés par les États membres représentés au Conseil de l’Union européenne, le Parlement européen et la Commission européenne.
C’est sur ces bases que les États membres élaborent des programmes opérationnels, qui sont ensuite approuvés par la Commission européenne.

– Nouvelle programmation 2014 -2020 –
« Emploi et inclusion »
Ou comment améliorer l’accompagnement des Publics les plus vulnérables.

Le cadre de la nouvelle programmation a pour intitulé « Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion ».
Les processus d’inclusion sociale ont pour objectif de faciliter l’insertion de toutes les personnes dans la société, en leur permettant de participer pleinement aux activités économiques, sociales et culturelles. Ce faisant, ces processus favorisent la réactivité et l’efficacité des structures et des systèmes et soutiennent directement les personnes dont le risque de marginalisation est très élevé.
Le FSE demande un suivi individuel des participants aux opérations qu’il finance. Ce suivi exige pour chaque salarié en parcours d’insertion participant à ces opérations de remplir un questionnaire individuel à l’entrée et à la sortie.

Ces données sont saisies dans une base qui permet au FSE de mesurer les progrès réalisés pour les cibles fixées dans le programme FSE. L’Union Européenne veut s’assurer que des données fiables et robustes seront disponibles en continu pour être agrégées aux niveaux français et européen.
Ces données doivent permettre de faire la preuve de l’efficacité de la mise en œuvre de la politique de cohésion sociale. Elles contribueront aussi à la mesure de l’impact des programmes.
Toutes les informations recueillies feront l’objet d’un traitement informatique anonyme destiné au suivi de la réalisation du programme régional FSE.
EPICEA répond chaque année à l’appel à projet FSE, et en 2015, la demande a été faite dans le cadre de l’axe 3 pour LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ ET PROMOUVOIR L’INCLUSION.
Dans ce cadre, EPICEA est cofinancé à hauteur de 50 K€ pour ses actions de professionnalisation qui visent:

  • la valorisation et le transfert de bonnes pratiques en matière d’insertion,
  • au développement et renforcement de partenariats avec le monde de l’entreprise, afin de développer des sorties en embauche ou périodes d’immersion,
  • l’ingénierie et la mise en place d’outils spécifiques pour les acteurs de l’insertion, pour consolider les structures d’insertion d’un point de vue de la gestion administrative et financière.

 

libero ut adipiscing libero leo. sem, suscipit Aenean id